Home / Evenements / 2021

concert « SEHNSUCHT» avec l’ensemble trinational CHOEUR3

TRAVERSÉE SONORE POUR CLARINETTE BASSE ET CHŒUR A CAPPELLA

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE 17h

Entrée libre - plateau

LE PROJET

SEHNSUCHT – un désir de partir, un désir d'arriver. Le monde semble immobilisé depuis plus d'une année, mais néanmoins des hommes et des femmes se mettent en route par-delà la mer. Leurs périples prennent peu de place dans les actualités, et eux-mêmes trouvent peu de place là où ils aboutissent. Avec son projet actuel SEHNSUCHT, l'Ensemble Chœur3 pose des questions, sans paroles, doucement: Qu'est-ce qui pousse les gens à partir pour une autre vie? Quels sont les univers qui sont oubliés dans l'actualité mondiale? Au fond, qu'est-ce que c'est "chez soi"? Avec des oeuvres mouvementées et pleines d'espoir pour chœur à cappella et clarinette basse SEHNSUCHT incite à la réflexion, et nous rappelle qu'au fond nous connaissons tous cette nostalgie qui nous pousse à aller d'un endroit à l'autre.


LE CONTEXTE SEHNSUCHT est le prélude au projet de concerts et manifestations MIGRATION: SOUNDMAP, sur trois années à partir de 2022. En collaboration avec la dramaturge Dorothea Mildenberger, ce projet interdisciplinaire avec différents ensembles approfondit les visages visibles et invisible de la migration. Dans la deuxième année de la pandémie, l'Ensemble Choeur3 pose avec le projet SEHNSUCHT la question à quel point notre culture européenne arrive à appréhender la complexité du monde. Les périples ébauchés dans le concert se passent autant au dedans et au dehors de l'individu. L'Ensemble Choeur3 propose des implications multiples et la beauté absurde de compositions romantiques de la région allemande, française, suisse et anglaise. Les images scéniques et musicales subtiles de Hugo Wolf, Francis Poulenc, Hermann Suter ou Gustav Holst n'ont aucune prétention à l'exhaustivité, mais ils remettent en question l'évidence, la surface de l'eau.

De Fibres et D’Eau

DOMINIQUE ROUSSEAU

Du 18 septembre au 17 octobre 2021

Ouverture les samedis et dimanches de 14 heure à 18 heure. Entrée libre.

Après une enfance « nomade » au Vietnam, Cameroun, Côte d’Ivoire et Tunisie, il suit des études d’architecture, et travaille en Algérie et en Côte d’Ivoire. De 1988 à 2014, il enseigne les arts plastiques à Angers.

Après avoir longtemps oeuvré sur support papier, le travail de la matière et la création du papier lui ont fait découvrir de nouvelles sensations et ont profondément renouvelé son travail plastique. Il assemble les couches successives de fibres mêlées d’empreintes et de pigments, qui par strates vont former la géologie fossile de ses papiers.